La protection de l’environnement et le développement durable sont considérés comme des priorités par les pouvoirs publics et la société civile. Mais à l’échelle individuelle, il est également possible de faire un petit geste pour la planète, tout en faisant des économies. Comment accomplir ce miracle ? Eh bien c’est simple, il suffit d’isoler ses combles. Un aménagement énergétique qui profite à tout le monde.

Pourquoi l’aménagement des combles contribue-t-il au développement durable ?

 On le sait grâce aux études effectuées par des experts, 30 % des déperditions de chaleur d’une maison se font par la toiture. La rénovation des combles est donc l’opération numéro un à envisager pour réussir la transition énergétique de son logement. En effet, toute la chaleur gardée au sein du foyer, c’est autant d’énergie qui n’est pas gaspillée et ne participe donc pas au réchauffement climatique. Certes, c’est un petit geste, mais un geste qui compte quand même. D’autant plus qu’il est également avantageux pour vous, car, qui dit isolation dit économies sur la facture d’électricité et de gaz. Pour en savoir plus sur l’importance personnelle et environnementale d’isoler sa maison, cliquez ici.

Quelle technique d’isolation des combles privilégier ?

 Il existe deux types de combles différents :

  • les combles perdus : sans espace entre le toit et le plafond de l’étage inférieur
  • les combles aménagés : avec un espace vivable comme une chambre ou un grenier

Pour l’isolation des combles perdus, la meilleure méthode est de souffler un isolant sur la surface présente, puis d’épandre les flocons sur le sol. Pour l’isolation des combles aménagés, il vaut mieux passer par le déroulage de plaques isolantes style laine de verre. Dans tous les cas, demandez l’avis d’un professionnel afin de savoir ce qui est le plus rentable et efficace dans votre situation.

Isoler ses combles gratuitement c’est possible ?

 Enfin, il faut savoir que les pouvoirs publics prennent très à cœur le défi de la transition énergétique. Dans une optique environnementale et égalitaire, ils offrent donc à tous, la possibilité de profiter d’aides financières pour leurs travaux d’aménagement énergétique. Pour les combles, on peut citer :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • l’éco-prêt à taux zéro
  • les aides du programme « Habiter mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat)
  • un taux de TVA réduit à 5,5 % sur l’installation d’équipements d’isolation
  • la prime énergie offerte par les fournisseurs d’énergie

Ce n’est pas tous les jours que l’on a la possibilité de faire un geste pour l’environnement et pour soi-même. L’offre de l’état de participer aux dépenses énergétiques n’étant que contextuelle, il serait dommage de ne pas en profiter maintenant, plutôt que de payer les travaux de votre poche dans quelques années.