Quels sont les conséquences de l’effet de serre ?

Les émissions de gaz à effet de serre représentent un facteur majeur de pollution qui nuit à la bonne santé de la planète. En effet, les gaz sont responsables du réchauffement climatique, de la détérioration de l’air que nous respirons et provoquent la disparition de certaines espèces animales qui voient leur espace de vie se réduire.

Le réchauffement climatique, une conséquence de l’effet de serre

Depuis plusieurs décennies les scientifiques ont tiré la sonnette d’alarme. Les émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter et sont la principale du réchauffement climatique et de la détérioration de la couche d’ozone de surface avec un effet « étouffant ».  En effet, une forte concentration de smog, l’augmentation du nombre de particules fines sont néfastes pour l’air que nous respirons, provoquent de l’asthme et l’augmentation de certaines maladies dont le cancer. La planète se réchauffe entrainant avec elle la disparition programmée de certaines espèces animales. Un exemple significatif de l’effet de serre et du réchauffement climatique est celui de la fonte des glaciers et des  calottes polaires avec les ours blancs qui voient leur espace de vie disparaitre entrainant à terme leur propre disparition.

Le réchauffement climatique et les désastres programmés

Les conséquences du réchauffement climatique lié à l’effet de serre sont déjà visibles aux quatre coins de la planète : pollution atmosphérique en forte hausse, changements climatiques, montée des eaux, ouragans dévastateurs, assèchement progressif des grands fleuves… Aujourd’hui la planète compte plus de sept milliards d’habitants et que l’on soit riche ou pauvre, tout le monde peut constater les conséquences désastreuses du réchauffement climatique, conséquence directe de la progression de l’effet de serre.

 

Le réchauffement climatique et ses conséquences sur l’activité humaine

Les glaciers de l’Himalaya fondent et ne permettent plus le stockage naturel des réserves d’eau. Conséquence, les grands fleuves qui prennent leur source dans le massif de l’Himalaya, comme le Gange, le Mékong, le Fleuve jaune… s’assèchent en période sèche et provoquent des inondations désastreuses pendant la saison des pluies. Sécheresses accentuées, inondations, récoltes détruites, ne sont que quelques unes des calamités naturelles en nette progression depuis quelques années. Les scientifiques ne cessent d’alerter le monde entier mais trop nombreux sont encore ceux, dont certains dirigeants majeurs, qui refusent de voir que le monde est en péril. En France et dans les autres pays européens, on observe une forte hausse des catastrophes naturelles liées à l’effet de serre et au réchauffement climatique.