Quels sont les objectifs du développement durable ?

Les objectifs du développement durable se jouent sur plusieurs tableaux. L’action  conjointe de tous les individus, de tous les Etats et à un niveau, local, national et international est nécessaire. Il faut également repenser nos modes de vie, de consommation et redéfinir des modèles économiques plus respectueux de l’environnement et plus solidaire.

Adopter une attitude de développement durable

Le développement durable est l’affaire de tous et les 17 objectifs fixés le 25 septembre 2015, les 17 ODD, visent à la protection de la planète, l’éradication de la pauvreté pour assurer le bien être et la prospérité à l’humanité toute entière. L’atteinte de ces objectifs implique des efforts conjoints de la part de tous les hommes, de tous les citoyens du monde, des nations et des acteurs économiques. C’est uniquement à cette condition que la planète pourra être sauvée, que l’on parviendra à réduire les rejets de CO2 dans l’atmosphère et donc le réchauffement climatique, les gaspillages des sources d’énergies et la disparition de certaines espèces animales.

Une consommation plus responsable

Les objectifs du développement durable visent à une consommation éco-responsable de tous les habitants de la planète. Les entreprises doivent s’engager à produire de manière plus écologique sans polluer l’environnement, utiliser les sources d’énergie avec raison, économiser l’eau, éviter la multiplication des déchets et des gaspillages. En unissant les efforts à l’échelle planétaire, l’humanité parviendra à inverser la tendance et les générations futures pourront continuer de vivre dans un environnement redevenu sain. Chaque citoyen doit adopter au quotidien des gestes éco responsables pour promouvoir le développement durable au niveau local.

Promouvoir le développement durable

Les dirigeants de la planète ont un rôle essentiel à jouer dans la promotion des projets de développement durable et ce, à un niveau local, régional, national et international. Les sommets de la terre doivent permettre aux responsables politiques de se rencontrer pour discuter conjointement avec des représentants d’ONG et des experts de l’environnement pour fixer des objectifs de développement durable visant à la protection de l’environnement. Mais ces sommets sont aussi l’occasion de tristes constats comme à Rio en 1997 qui a apporté la preuve de la poursuite d’un développement économique qui ne tient pas compte de l’environnement. Plus récemment le Président américain a même annoncé le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, une décision inacceptable quand on sait que l’Amérique est le second plus gros pollueur de la planète.