Pour un meilleur confort, isoler vos combles est une intervention intéressante, en particulier sur le long terme. En effet, cette opération génère d’importantes économies d’énergies qui peuvent aller jusqu’à 30 % de votre facture. En hiver comme en été, les avantages sont palpables. Les coûts dédiés aux travaux d’isolation peuvent varier en fonction de la nature des combles : aménagés ou perdus. Afin d’avoir une meilleure idée du budget à prévoir, une moyenne peut être établie. Quelques aides sont également disponibles de la part de l’Etat dans le but d’alléger les dépenses liées aux travaux de rénovation pour réaliser des économies d’énergie.

Coûts de l’isolation des combles : les aides proposées

Les aides mises en avant pour les travaux d’isolation proviennent généralement de l’Etat. Elles peuvent aussi être proposées par d’autres organismes. Leur objectif est de diminuer les coûts de l’isolation des combles. On parle souvent d’un pacte énergie solidarité. Il offre la possibilité aux foyers les plus modestes d’isoler leurs combles perdus. Il faut noter que l’aide etat isolation concerne uniquement les premiers 70 m². Par la suite, la facture s’élève à environ 10 € le m². Pour les combles aménagés, d’autres formes d’aides sont disponibles : les subventions des fournisseurs d’énergie, les prêts à taux zéro, la réduction de TVA, le crédit d’impôt et l’exonération de taxe d’habitation sous condition de ressources. Il est indispensable de recourir au service d’un artisan qualifié RGE ou « reconnu garant de l’environnement » pour les travaux d’isolation thermique afin d’accéder à ces aides.

Prix de l’isolation des combles selon les méthodes pratiquées

Pour isoler des combles aménagés, les méthodes utilisées peuvent être compliquées. Ce qui entraîne un coût de l’isolation des combles plus élevé (entre 100 à 300 € par m²). Dans le cas où la toiture est en piteux état, il est essentiel de miser sur une isolation thermique par l’extérieur. En ce qui concerne les combles perdus, les techniques mises en œuvre sont plutôt faciles à réaliser. Les dépenses générées seront alors plus abordables par rapport à l’isolation des combles aménagés (environ 60 € par m² d’isolant). La plupart du temps, il suffit d’installer un matériau en rouleaux ou en laine minérale sur le plancher. Dans ce contexte, la laine de verre est le matériau le plus privilégié. De plus, elle est la moins chère du marché et côté qualité, elle promet.

Dans tous les cas, le professionnel du bâtiment doit d’abord analyser vos combles avant de décider de la technique d’isolation la mieux adaptée. Pour trouver ce spécialiste, vous avez la possibilité d’entreprendre des recherches sur le net. Quelques entreprises spécialisées en BTP mettent en avant ce type de prestation.   

Budget à prévoir pour isoler vos combles : les moyennes enregistrées

Le prix isolation combles dépend de plusieurs paramètres : leur nature, la configuration des lieux, les difficultés d’accès et leur position géographique. Les professionnels dans le milieu estiment que le coût moyen pour isoler un comble s’élève à 4500 € environ. Toutefois, vous pouvez demander un devis auprès de ces experts afin d’avoir une meilleure idée du coût exact pour les travaux d’isolation. De cette façon également, vous aurez l’occasion de réaliser un comparatif au niveau des prestations proposées par chacun des artisans.

Si l’on prend un exemple : supposons une habitation dotée d’une superficie de 100 m² à Paris. L’Anah ou Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat considère qu’une isolation des combles perdus s’évalue entre 3000 € à 5000 €. En matière de retour sur investissement, le résultat est très appréciable. Si on garde la même structure pour une isolation des combles aménagés, les coûts sont estimés à hauteur de 4500 € jusqu’à 7000 €.