Les habitations en bois sont de plus en plus prisées, en particulier, les constructions sur pilotis. Cet engouement s’explique par les nombreux avantages offerts, dont le prix et les caractéristiques singulières. Si un tel projet vous intéresse, voici les atouts d’une maison en bois sur pilotis, les cadres recommandés pour son implantation ainsi que les démarches à suivre pour en construire une, dans les règles de l’art !

Pourquoi construire une maison en bois sur pilotis ?

Le principal avantage d’une telle habitation est qu’elle préserve des catastrophes naturelles, dont principalement les inondations. En effet, la structure d’une maison sur pilotis repose entre trois, voire quatre mètres au-dessus du sol afin d’éviter les éventuelles submersions. Raison pour laquelle, ce type de maison en bois se retrouve le plus souvent au-dessus de l’eau (un lac ou des marécages par exemple), ou au bord de la mer. Ainsi, même si la marée monte, elle reste protégée des eaux, mais aussi des nuisibles, car elle se trouve en hauteur.

La construction de maison en bois sur pilotis représente en outre une solution esthétique. Les résidents profitent souvent d’une vue spectaculaire, tout en évitant de décaisser un terrain en pente ou vallonné. C’est, après tout, une manière originale d’ériger son logement, de profiter d’un espace en plus sous la maison et d’une meilleure accessibilité aux réseaux. Pour vous aider à en construire une, visitez www.maisons-socopa.fr.

Par ailleurs, certaines personnes optent pour ce type de maison en bois pour économiser. En effet, le coût est moindre par rapport aux autres types d’habitation. De plus, il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un constructeur de maisons, car des entreprises proposent des maisons sur pilotis en kit, que l’on peut construire soi-même.

Quel est le cadre idéal pour une maison en bois sur pilotis ?

Il est possible de faire construire une habitation à ossature en bois sur pilotis sur tous les types de terrains. Il en va de même pour les sols souples, meubles ou humides, d’autant plus que le bois s’enfonce facilement dans le sol. C’est en tout cas l’option la plus recommandée pour des constructions en site inondable, sur des terrains marécageux, des villages lacustres sur lac ou sur rivière. La construction de l’habitation ne nécessitera pas de dispositif de drainage, et la maison est bien protégée des risques d’inondation.

Les maisons sur pilotis sont également une bonne option pour une construction sur la plage. En effet, les piliers faisant office de fondation protègent l’habitation de l’eau lorsque la marée monte. Cela, sans compter le fait qu’une structure élevée offre une vue panoramique sur la mer et l’horizon.

Elle est aussi parfaite pour les terrains à forte pente ou les parcelles vallonnées, car les constructeurs de maisons n’auront plus à effectuer un décaissement. Elle est d’ailleurs compatible à toutes les formes de parcelles, même s’il est aussi possible d’optimiser l’aménagement du terrain suivant les besoins et les exigences des futurs résidents.

Quelles sont les réglementations en vigueur pour construire une telle habitation ?

En générale, la réglementation d’une construction de maison sur pilotis est identique à celle de la construction d’un habitat traditionnel. La différence étant qu’elle dépend de l’empreinte au sol et non de la surface au sol. D’ailleurs, vous n’aurez pas besoin d’un permis de construire si la maison ne dépasse pas les 12 mètres de haut pour une empreinte au sol de 40 mètres carré maximum. Dans ce cas, une déclaration de travaux suffit pour démarrer la construction.

Toutefois, veillez à consulter le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. En effet, ce type de construction, bien qu’écologique, est interdit dans certaines villes de France. En outre, si votre commune n’a pas de PLU, la construction de votre maison en bois ne devrait pas excéder une empreinte au sol de 20 mètres carré pour une hauteur de 12 mètres.

Recourir à un professionnel pour la construction d’une maison en bois sur pilotis

L’idée d’une possibilité d’auto construction est tentante. Cependant, l’intervention d’un professionnel promet un résultat à la hauteur de vos attentes. Déjà, pour obtenir les autorisations nécessaires permettant la construction d’une maison sur pilotis, il faudrait commencer par une étude approfondie du sol et du sous-sol de votre terrain, déterminer sa nature, le type de bois qui conviendra, la hauteur idéale pour l’habitation, etc.

En outre, pour qu’une maison perdure, elle doit avoir de bonnes fondations, quelle que soit leur nature ! Pour une maison à ossature en bois sur pilotis, l’implantation des piliers devra se faire dans les règles pour ne pas mettre en danger l’habitation et les futurs résidents de la maison en bois. Vous aurez donc besoin d’une équipe expérimentée dans la construction de maison sur pilotis et de matériels spécialement dédiés. Dans tous les cas, même si vous n’engagez pas un constructeur de maisons, il sera toujours bon de demander les conseils d’un professionnel.